ROSENAIL

ROSEHAIR

ROSELIFT

Votre panier
← Retour
Votre panier est vide

🎀 OCTOBRE ROSE: Faites un don à l'association RUBAN ROSE depuis la caisse 🎀

⚡ LA LIVRAISON EXPRESS GRATUITE : à partir de 40€ d'achat seulement⚡

🌸 UN ROSECLEAN À 1€ (reversée à l'association) : à partir de 50€ d'achat 🌸

⭐ PAIEMENT 4 FOIS SANS FRAIS : sans minimum d'achat, avec CLEARPAY⭐

Hey ! Venez visiter notre shop ROSEGOLD Paris.

Soins du visage : nos bons tips pour un démaquillage réussi

Eau micellaire, huiles, solutions bi-phasées, beurres, crèmes… À la main ou avec une lingette démaquillante ? Avant de dormir ou au réveil ? Histoire de filer le bon coton, on vous donne quelques conseils pour ne surtout pas rater votre moment démaquillage.

Dans le monde de la beauté, il est une règle que tout le monde se doit de respecter, celle de bien se démaquiller. Pourquoi ? On le sait déjà plus ou moins, mais il est bon de le rappeler : 

  • Premièrement, ça n’a clairement rien d’agréable de filer se coucher avec un nid à bactéries sur la peau. Le démaquillage permet à la peau de se libérer de la couche de saleté accumulée au fil de la journée et retenue dans les particules de notre maquillage. Il faut savoir que la nuit notre peau se renouvelle lorsqu’on dort. Les pores s’ouvrent au max pour permettre à la peau de respirer. De cette façon elle absorbe absolument tout ce qui se trouve en surface ( c’est notamment pour ça qu’il est conseillé d’appliquer ses soins la nuit).
  • Deuxièmement, la phase démaquillage permet d’agir comme soin selon le démaquillant choisi. 
  • Troisièmement, il n’y a rien de plus satisfaisant après une longue et dure journée ! Le moment démaquillage c’est aussi un moment rien qu’à soit. On peut en faire un véritable rituel détente avec de la musique, des petites bougies ou de l’encens. On peut en profiter pour faire son massage facial du jour, avec une huile ou un beurre démaquillant qu’on applique aux doigts par massages circulaires.

Comment choisir le bon démaquillant ? 

Il existe des tas de démaquillants. De l’eau micellaire (légèrement agressive pour les peaux sensibles) aux beurres démaquillants, en passant par les huiles végétales, le mieux est de choisir ce qui convient le mieux à notre type de peau. Mixte, grasse ou sèche ? Faites en le diagnostic afin de vous diriger vers le démaquillant le plus efficace.

Les huiles végétales par exemple, sont excellentes pour se démaquiller de manière éco-responsable et sans prendre le risque d’abîmer sa peau, quelque soit sa nature. Elles souffrent encore de vilains préjugés qui prétend qu’elles ne vont pas aux peaux mixtes à grasses, que nenni ! L’huile végétale (pressée à froid), à condition d’être bien nettoyée avec un savon neutre (style savon d’Alep) ne laisse aucun fini gras, elle agit comme hydratant et résout même les soucis d’impuretés (l’huile de jojoba fait des miracles). Attention toutefois a bien choisir son huile, l’huile d’avocat par exemple, un peu trop riche est à éviter quand on a une peau à problèmes. 

Les beurres démaquillants sont la solution pour celles qui souhaitent transporter facilement leur démaquillant. Idéalement glissable dans un sac à main, ils peuvent s’appliquer aux doigts (préalablement nettoyés) sur visage humide. De cette façon, plus d’excuse pour rater la case démaquillage, et ce même quand on découche ! 

Le gant démaquillant, c’est la caution « magie » de cette sélection. On en rêvait, l’industrie de la beauté l’a fait : un gant qui ne nécessite aucun produit démaquillant et qu’on peut réutiliser à sa guise. Comment ça marche ? Composé d’un tissu microfibre qui accroche la moindre particule de maquillage et de saleté, il suffit simplement de l’humidifier pour pouvoir l’utiliser. On y va en douceur pour ne pas trop abîmer la peau ! C’est la caution zéro déchet, éco-responsable et pratique, ultime. 

Les émulsions, permettent une purification instantanée de la peau ! En plus d’être ludique (il s’agit en général d’une huile qui devient mousse au contact de l’eau) les émulsions démaquillantes agissent en douceur pour un toucher soyeux et un nettoyage en profondeur. On l’applique à l’aide d’une lingette démaquillante (réutilisable), aux doigts ou avec sa brosse nettoyante.

Les bons gestes à adopter quand on se démaquille 

Se démaquiller est un véritable rituel qui nécessite de respecter quelques étapes afin d’être parfaitement exécuté ! 

démaquillage-roseblog

Commencer par les yeux : c’est la partie du visage la plus délicate. Le démaquillage des yeux demande une attention particulière. Surtout qu’ils sont souvent chargés de make-up entre les différentes couches de fards à paupières, le liner ou encore le mascara waterproof, on serait tenté d’y aller au karcher… Mais surtout pas ! On procède en douceur et avec une solution adaptée. Les huiles sont parfaites car douces et naturelles, sans compter qu’on peut facilement les appliquer aux doigts afin d’éviter l’irritation du contour de l’oeil. 

Ne pas oublier la bouche : la bouche est probablement la partie du visage qu’on pense le moins à démaquiller… Et pourtant ! Sollicitée toute la journée, elle mérite bien d’être chouchoutée. Selon le type de rouge à lèvres appliqué on choisira un démaquillant doux type beurre ou lait, afin d’ôter les dernières traces de rouge sur les lèvres. Si il s’agit d’une encre à lèvre tenace (l’effat tatoo c’est top au moment du repas mais le soir ça devient vite embêtant) on opte pour l’huile, solution radicale ! 

On y va en douceur :  Même si elle reste moins fragile que le contour des yeux, la peau du visage est de manière générale sensible. Facilement sujette aux irritations si on frotte un peu trop fort, elle peut aussi surtout se rider prématurément sous les coups de frictions répétées… Quand on opte pour la lingette ou le gant démaquillant on veille à redoubler de vigilance afin d’opérer chaque geste en douceur. Un vrai travail de chirurgien ! 

On conclut par un bon nettoyage : Non, le démaquillage n’est pas du nettoyage en soi. Après cette étape il est important de se nettoyer le visage soit au savon neutre, soit à l’aide d’un gel ou d’une lotion dermatologiquement adaptée, afin d’enlever les résidus de saleté résistants et surtout d’ôter le démaquillant de la peau. Peu importe le type de démaquillant utilisé (même au gant) l’étape du nettoyage est à ne pas zapper ! 

La phase bonus, on tonifie : c’est la petite partie bonus, celle qu’on est pas forcément obligé d’honorer mais qu’on devrait quand même. Maintenant que la peau est toute fraîche et parée pour la nuit, on parfait le moment démaquillage en s’aspergeant la peau d’une eau florale et tonique. Bourrée de bienfaits pour la peau, l’eau florale (ou l’hydrolat) clarifie le teint, aide à la régénération des cellules, apaise et hydrate la peau. C’est la conclusion idéale pour une peau préservée !

Par Coralie Techer.