ROSENAIL

ROSEHAIR

ROSELIFT

Votre panier
← Retour

Encore € pour débloquer votre ROSECLEAN gratuit

Bravo ! Vous venez de débloquer un ROSECLEAN gratuit.

Votre panier est vide

Livraison gratuite dès 40€ d'achat

Hey ! Venez visiter notre shop ROSEGOLD Paris.

Maquillage des yeux : les bons conseils pour le réussir

Comment mettre en valeur son regard par le maquillage ? Bien choisir son fard à paupières, réussir son trait de liner et tout savoir sur le mascara... On vous donne toutes nos petites astuces pour un make-up des yeux complètement réussi ! 

Un regard maquillé peut carrément changer notre apparence. Fard à paupières, eye liner, mascara, crayons en tous genre, le choix est vaste pour faire de ses yeux l'atout charme de notre apparence. Encore faut-il user des bons conseils, et savoir manier le pinceau. Le maquillage du regard ne doit pas être trop chargé mais on doit quand même pouvoir le remarquer. Il doit coller à la couleur des yeux, ne pas être trop classique pour éviter le côté ringard, ni trop originale pour frôler à peine l'excentricité. Il demande dextérité et savoir faire ! 

Le mascara, un atout beauté à ne pas négliger 

On dit qu'il s'agit de l'étape numéro pour un regard éveillé et séducteur. Le mascara c'est l'atout charme qu'on devrait toute avoir dans notre trousse beauté. Les formules modernes sont travaillées pour éviter les allergies, elles respectent la fragilité de l'oeil et permettent un maquillage qui tient sur la durée sans finir la journée avec les yeux irrités. Une belle avancée qui s'ajoute aux tenues waterproof déjà révolutionnaires.

Pourquoi le mascara est nécessaire pour un maquillage des yeux réussi ? Il allonge les cils et ouvre le regard en un coup de brosse. Le mascara donne instantanément l' l'impression d'un regard éveillé et ce même si la fatigue se fait sentir. Il accentue le regard par sa couleur noir intense et il étoffe la rangée de cils existants sans même avoir recours aux extensions. Pour plus d'efficacité on peut coupler la pose du mascara à l'action mécanique du recourbe-cils. Le recourbe-cils est à utiliser sur cils nus (avant le mascara) pour éviter la casse. 

Comment appliquer correctement son mascara ? Après avoir utilisé le recourbe-cils (ou pas), on va venir poser la matière du mascara sur les cils en partant de la base du cils vers le haut en mouvements de zigzag (cela évite les paquets). On étire ensuite avec la brosse vers l'extérieur de l'oeil pour ouvrir d'avantage le regard et accentuer l'effet "oeil de biche". L'opération peut-être répétée une à deux fois en fonction de l'intensité voulue, mais attention à ne pas trop charger les cils, au risque d'obtenir l'effet inverse voulu, à savoir un regard lourd et chargé.

Comment bien appliquer son eye-liner pour un regard soutenu

Pour un regard charbonneux, mystérieux, glamour ou rock'n roll, rien ne vaut le liner, ce trait noir épais et intense habille le regard des hommes et des femmes depuis des millénaires. Dans les pays d'Orient où le Khôl est très apprécié, il a surtout un rôle protecteur. L'épais trait noir a pour but d'empêcher les agressions extérieures d'atteindre l'oeil (poussière, transpiration, chaleur, rayons du soleil). Cet atout pratique est devenu à notre époque une coquetterie esthétique et on l'utilise sous forme d'eye-liner. Plus ou moins fin selon l'effet voulu, l'eye-liner se décline sous toutes sortes de formats. Du crayon au feutre en passant par le pinceau, de la mine la plus fine à la mine la plus épaisse, il y en a pour tous les goûts. Bien qu'il s'agisse d'une mise en beauté appréciée, le trait de liner est loin d'être simple à réaliser. Il est même réservé aux initiés !

Un atout pour soutenir son regard.

 L'eye-liner a un bel avantage, celui de modeler le regard. Un oeil trop rond, trop étiré, trop fermé, peut grâce à lui adopter la forme voulue. Quel format d'eye-liner choisir ?

  • Pour un regard discret on opte pour l'eye-liner format crayon, la mine moins intense maquillera subtilement le contour de l'oeil. On peut même l'estomper au doigt pour un effet smocky eye réussi.
  • Pour un regard de pin-up on mise sur le pinceau mais attention, ce dernier s'adresse aux initiées car difficile à manier.
  • Pour les débutantes, on préfère le format feutre. Facile à manier il dessine le trait droit et intense sans trop de mal, attention toutefois a être bien précise car l'erreur n'est pas permise avec le liner. À moins de tout recommencer ! 

Attention à ne pas étirer la paupière quand on applique son trait de liner, c'est une fausse bonne idée ! La paupière mobile à la peau fine, très fragile, elle s'abîme et marque facilement. Même si l'étirer peut aider à avoir un trait plus réussi, cette technique est mauvaise pour la peau.

Fard crémeux ou poudré, lequel choisir ?

Extrêmement tendances, les palettes de fards à paupières n'en finissent plus d'inonder le marché de la cosmétique. Packaging léché, éditions limitées, teintes pétillantes, pigments intenses, irisés, mates, poudrés... Tous les codes sont réunis pour en faire de véritables objets de collections. On en devient vite addicte ! Dans ce dédal de choix tous plus alléchant les uns que les autres, il devient vite difficile de choisir. Pour ne pas tomber dans l'excès (et éviter d'accumuler 50 palettes qui ne seront jamais réellement utilisées) on fait le bon choix et on mise sur une palette qui fera à coup sûr l'affaire. 

  • Les fards poudrés :  c'est la base du fard à paupière. Le fard poudré on en trouve dans toutes la palettes. Il se pose parfaitement sur la peau au préalable préparée (hydratée et préparée avec une base lissante). On préfère l'éviter sur les peaux matures car il aura tendance à marquer les ridules, idem sur les peaux sèches à problèmes ! 
  • Les fards crémeux : petites pépites en la matière, les fards crémeux sont malléables et conviennent à peu près à tous les types de peaux. Légèrement plus couteux que leurs homologues poudrés, les crémeux conviennent parfaitement pour un maquillage glossy et un aspect lustré. On les adore dans des teintes nudes qui viennent se fondre avec précision sur la paupière mobile. On peut les coupler aux fards poudrés pour se jouer d'un maquillage ultra sophistiqué.

Avant toute pose de maquillage on veille à préparer sa peau ! Tout comme pour le teint, le maquillage des yeux demande de préparer la zone à l'aide d'une base lissante. En plus de permettre aux pigments de correctement s'accrocher à la peau, la base va permettre une tenue longue durée. 

Comment maquiller ses yeux selon leur couleur ?

  • Maquiller les yeux marrons : on privilégie des teintes chaudes et orangées comme le bronze, l'ocre, l'or, le rouille ou encore les tons nudes comme le beige, le crème, le kaki, le pourpre... Si on a les yeux marrons et la peau matte on évite tout simplement les teintes claires ! 
  • Maquiller les yeux bleus : on se sublime avec des tons froids comme le mauve, le violet, le bleu marine, le noir, l'argent, le métallisé, mais aussi les cuivrés et le doré et les couleurs vives. On évite les tons trop chaud et orangé qui peuvent vite donner un aspect malade, surtout si on a la peau claire.
  • Maquiller yeux verts : on évite les couleurs trop flashy, les yeux verts préfèrent les tons plus discrets mais non moins intenses comme le marron, le noir, le lilas, le violet, le prune...
  • Maquiller les yeux noirs : on intensifie le regard avec des couleurs fortes comme le prune, les tons bruns et chauds, le cuivré, l'ocre... En bref, les yeux noirs peuvent à peu près tout se permettre !