ROSENAIL

ROSEHAIR

ROSELIFT

Votre panier
← Retour

Encore € pour débloquer votre ROSECLEAN gratuit

Bravo ! Vous venez de débloquer un ROSECLEAN gratuit.

Votre panier est vide

Livraison gratuite dès 40€ d'achat

Hey ! Venez visiter notre shop ROSEGOLD Paris.

Comment réussir son maquillage pour avoir un regard de biche ?

Symbole du glamour par excellence, les yeux de biche permettent d'agrandir le regard et d'embellir tout un look. Pour le réussir du premier coup, on a nos petites astuces. Manier le liner, choisir son fard à paupière, appliquer les bons soins... Difficile ? Pas de panique, on vous explique tout pour réussir votre coup en six étapes.

Les six étapes indispensables pour réussir son maquillage oeil de biche.

1. Toujours, appliquer une base

C'est une règle essentielle, pour ne pas dire la toute première des règles du makeup ! Avant de se lancer dans une session maquillage (peu importe laquelle), on applique une base. Pour le teint comme pour les paupières. La base paupière permet au maquillage de se fixer et de garder son côté intense toute la journée. Il est aussi un bon moyen d'empêcher le liner de couler et évite ainsi l'effet "panda" en fin de journée.

2. Choisir le bon fard à paupières

Après avoir appliqué la base, on passe au choix du fard à paupière qui définira toute l'intensité du regard. Pour un côté moderne on privilégie un fard crémeux nude ou nacré. Si on souhaite à tout prix mettre de la couleur alors on peut opter pour un fard couleur ocre, rouille ou marron chaud.

3. Appliquer un sérum nourrissant pour cils

Le regard oeil de biche, passe forcément par des cils allongés ! Puisqu'on a pas toute la chance d'être née avec les cils de Bambi, les sérums qui aident à la repousse (comme ceux formulé chez ROSEGOLD - le roselash) sont des atouts indispensables. En quelques semaines seulement d'application on voit déjà la différence. Dans un usage de tous les jours, considérez que le sérum en question peut faire office de base pour le mascara et ainsi l'aider à mieux tenir tout en soignant les cils. 

4. Oser le fameux trait de liner

Il fait peur a bien des égards, on a peur de se lancer et se retrouver avec un oeil effet beurre noir. C'est normal ! Pour réussir son trait de liner il faut déjà être à l'aise avec son applicateur. Toujours choisir celui qui nous convient le mieux. En magasin avant tout achat (et si possible) il est préférable de demander un essai, histoire de comprendre la prise en main et de choisir celle avec laquelle on est le plus à l'aise. Pinceau, feutre, crayon... Il existe suffisamment de sortes de liner pour pouvoir se décider !

Pour tracer l'oeil de biche c'est simple : il s'agit de tracer une toute première ligne au ras des cils supérieurs. Attention, la légende urbaine d'étirer la paupière pendant la pose du trait est fausse ! Elle déforme le trait de liner plus qu'elle n'aide à sa pose. Une fois le premier trait de dessiner, a chacun de définir l'épaisseur voulue. Petit conseil, pour éviter les tremblements, il est conseillé de s'assoir face à une glace posée sur une table et d’appuyer ses coudes sur la table. 

Pour un maquillage plus "fun" on n'hésite pas à choisir un liner coloré, jaune, rose, vert ou bleu ! C'est la tendance, on assume ses envies et ses folies.

5. Le recourbe-cils oui, mais avant le mascara ! 

C'est l'atout majeur de celles qui veulent des cils recourbés H24. Le recourbe-cils ressemble peut-être à un instrument de torture, il n'en est pas moins adoré des beautystas, et surtout très simple à utiliser. Trois petites pressions de chaque côté pour des cils allongés et magnifiquement recourbés en cinq minutes à peine. La bonne idée ? Passer le recourbe cils sous l'eau très chaude pour faciliter la courbe des poils des cils..

6. La touche finale, la pose de mascara

Après avoir passé toutes ces étapes pour un regard de biche, on termine la pratique par la touche finale : le mascara. Certaines disent de lui qu'il est indispensable à la mise en beauté, le mascara ouvre le regard et l'intensifie de manière "naturelle". Il allonge les cils délicatement, tant qu'on évite d'en abuser et de finir avec des paquets. Pour appliquer correctement son mascara, on pose la matière sur les cils en faisant de léger zigzag de l'intérieur des cils vers l'extérieur, tout en étirant vers le coin externe. On repasse peut-être une deuxième fois, mais on évite les surcoupes qui laisseront de très vilains paquets... Sans compter qu'ils alourdissent les cils et de ce fait annule l'effet "allongé et recourbé" tant recherché depuis le début.

Les petites astuces de la rédac : 

Pour que le regard fasse partie d'un tout harmonieux, il est bon de penser à un joli teint. On se maquille avec légèreté en choisissant un fond de teint peu couvrant (le regard est déjà bien travaillé!). Comme une CC Crème ou une crème teintée. Pour ajouter l'effet bonne mine, on part sur une touche de blush crémeux (rosé ou pêche) et on termine par une bouche gourmande glossy. Puisque le regard est appuyé il est déconseillé de choisir un rouge à lèvre trop voyant... Mais le maquillage est affaire de goût, alors à chacune son style !